Support du Championnat de France
FFSA Supertourisme
Publié :

Les règles changent et se précisent pour la Sprint Cup : retrait des RCZ Cup, création d’une seconde classe pour les 206 et 208 des Rencontres Peugeot Sport, validation des pneus...

Après consultation de nombreux concurrents potentiels de cette nouvelle Série, les organisateurs de la Sprint Cup ont décidé de retirer les RCZ des véhicules éligibles d’une part, et de créer une seconde classe ouverte aux Peugeot 206 et 208 issues des Rencontres Peugeot Sport d’autre part.

Les RCZ s’avéraient en effet beaucoup plus rapides que les Clio Cup, ce qui rendait la balance de performance presque impossible. C’est donc afin de ne pas pénaliser les Clio Cup, plus nombreuses de fait, que les RCZ ont été écartées.
Par ailleurs, la création de la classe 206/208 offre une alternative encore plus raisonnable pour se faire plaisir ou démarrer en compétition sur des circuits et dans des meetings de qualité.

Les essais pneus au Circuit d'Albi

Jeudi 9 février dernier, des essais ont été réalisés avec les Michelin Pilot Sport sur le Circuit d’Albi et sous la diligence de Philippe Planeix, technicien Michelin qui suivra la Sprint Série tout au long de l’année. Ces essais ont révélé une excellente tenue des pneumatiques et une différence de performance amoindrie entre les différents modèles testés par rapport aux slicks, et enfin et surtout un plaisir de pilotage tout aussi élevé pour les pilotes.

 

 

Stéphane Eychenne, Gregor Raymondis et Benjamin DIAZ ont ainsi roulé toute la journée respectivement au volant d’une Clio 2, Clio 3 et Clio 4 Cup simulant le format d’un week-end de course complet et se sont déclarés à la fois surpris et ravis du comportement des autos avec ces pneus.

Une balance de performance sera donc établie dans les prochains jours afin d’équilibrer les performances entre les différentes générations de Clio Cup et favoriser la bataille entre les pilotes. Celle-ci devrait ainsi se limiter à quelques kilos de leste.

De même, dans la classe Peugeot, la 206 s’avère plus puissante grâce au 2L que la 208 mais le châssis de cette dernière lui confère un avantage d’environ une seconde suivant les circuits que les organisateurs vont corriger également par l’ajout de quelques kilos de leste.

 

Le mot de Jean-Christophe Canavesio, Directeur des Opérations :

« L’objectif de la Sprint Cup est d’offrir un cadre très compétitif et équitable sur la piste, de limiter le plus possible les coûts et d’assurer une excellente ambiance dans les paddocks. Il s’agissait donc pour nous de trouver le bon compromis entre les autos éligibles, les concurrents potentiels et de permettre au plus grand nombre d’accéder à nos meeting tout en renforçant potentiellement le spectacle. Nous aurons ainsi deux classes homogènes qui feront le bonheur de ceux qui s’y combattront mais aussi celui du public ! »

Partager cet article
site:upload/logo-michelin.png site:upload/logo-pepsi.png site:upload/logo-teddy-smith.png site:upload/logos/logo-BRM.png site:upload/logos/logo-mitjet.png